Cinéma

Marjoe Gortner: Le plus jeune pasteur évangéliste qui devint acteur

Marjoe Gortner: The youngest Evangelist preacher who became an actor - Gun and Pulpit

Hugh Marjoe Ross Gortner nait le 14 janvier 1944 dans une famille d’évangélistes. Presque étranglé par son cordon ombilical pendant l’accouchement, l’obstétricien dira à sa mère que c’est un miracle que l’enfant ait survécu. Ainsi nait «Marjoe» – pour Marie et Joseph – l’enfant miracle.

Marjoe Gortner : Le plus jeune pasteur évangéliste

Chez les Gortner on est un peu évangélistes de père en fils et autant commencer tôt. On lui apprend à chanter «Alléluia» avant de dire «Maman» ou «Papa». A 9 mois la bonne façon de déclamer «Gloire» au micro. A 3 ans il sait déjà prêcher l’évangile de mémoire. En 1948, le jour d’Halloween, Marjoe devint le plus jeune prédicateur évangéliste à l’âge de 4 ans et célèbra ses premiers mariages à 6.

Un entrainement intensif, une discipline de fer – Marjoe racontera plus tard comment sa mère afin de ne pas marquer son fils avec des contusions qui auraient gâché ses apparitions publiques lui maintenait la tête sous l’eau afin de «l’éduquer» –, une ambition sans limites : le fiston est un investissement calibré pour rapporter gros.

Les sermons de Marjoe sont parfaitement mémorisés, chaque pause parfaitement chronométrée, chaque geste calculé. Boucle d’or devient rapidement une vedette du circuit évangéliste des années 1940/1950. Marjoe et ses parents sillonnent le pays, on se précipite pour voir la petite créature à qui Dieu souffle sa parole durant son sommeil. Habillé en petit Lord Fauntleroy ou en cowboy, la Shirley Temple de la Bible Belt se retrouve sous les projecteurs, gagne rapidement en notoriété par ses sermons passionnés et ses actes de guérison, et commence ainsi à générer rapidement des revenus considérables pour les caisses de la famille.

Marjoe Gortner : Le plus jeune pasteur évangéliste

Peu de temps après son seizième anniversaire, son père s’enfuit avec la cagnotte. Marjoe désabusé et de plus en plus las de ce rôle part pour San Francisco où il rejoint pendant un temps la contre-culture californienne. Il passera ses dernières années d’adolescence sur les routes, hippie itinérant. A sec, il décide d’exercer à nouveau ses anciens talents réactualisés à la sauce rock’n’roll, en prenant notamment en exemple le déhanché de Mick Jagger, et retourne vers le mouvement Evangéliste. Recette qui fonctionne si bien qu’il peut se permettre 6 mois de congé par an.

Au début des années 70, il rencontre Howard Smith et Sarah Kernochan qui veulent tourner un documentaire sur lui. Le couple suit Marjoe sur sa dernière tournée à travers le pays, filme des assemblées en Californie, au Texas et au Michigan tout au long de l’année 1971. Mais, en acceptant d’être le sujet du film de Kernochan et Smith, le but de Marjoe Gortner n’était pas de célébrer son retour à la religion mais de signer sa rupture avec le monde qui lui avait volé son enfance. Marjoe en profite alors pour révéler le pot aux roses, explique ses méthodes de persuasion, les techniques pour manipuler les foules et provoquer des soi-disant guérisons miracles, et avoue son manque total de foi. Le film résultant intitulé Marjoe, offre ainsi un portrait honnête, sans vergogne, de l’industrie de l’évangélisation et remporte l’Oscar du meilleur documentaire en 1972. Marjoe quitte alors son rôle de prédicateur. Définitivement.

Marjoe Gortner : Le plus jeune pasteur évangéliste

C’est maintenant au monde de la musique et à Hollywood qu’il va s’intéresser. Il enregistre un album Marjoe, Bad, but not Evil en 1973 qui n’obtient pas le succès escompté tant au niveau des ventes que des critiques. La même année il commence sa carrière d’acteur en jouant le rôle de Teddy Hopper dans l’épisode pilote de Kojak The Marcus-Nelson Murders puis enchaine des petits rôles dans des séries télévisées (L’Agence Tous Risques, Matt Houston, L’île Fantastique, Supercopter, Tonnerre Mécanique, Falcon Crest, Hooker…) ou dans des films de série B : Starcrash, Food of the Gods, ou bien Earthquake, aux côtés de Charlton Heston et Ava Garner.

En 1995 il joue son dernier rôle dans Wild Bill, un western où il incarne pour la dernière fois… un prédicateur…

Marjoe Gortner : Le plus jeune pasteur évangéliste - Circus Star

Marjoe Gortner : Le plus jeune pasteur évangéliste - Gun and Pulpit

Marjoe Gortner : Le plus jeune pasteur évangéliste - The Food of the Gods

Marjoe Gortner : Le plus jeune pasteur évangéliste - The Food of the Gods card

Marjoe Gortner : Le plus jeune pasteur évangéliste - Bobbie Jo and the Outlaw

Marjoe Gortner : Le plus jeune pasteur évangéliste - Starcrash

Marjoe Gortner : Le plus jeune pasteur évangéliste - Film Marjoe