Quelle est la différence entre CMJN et RVB ?

Graphisme : quelle est la différence entre RVB et CMJN ?

On s’étonne parfois de la différence qu’il peut y avoir entre un fichier tel qu’il apparait sur notre écran et le produit que nous avons entre nos mains, imprimé sur un support physique.
CMJN et RVB sont les 2 principaux modes colorimétriques avec chacun leurs propres caractéristiques qu’il est nécessaire de connaître mais aussi de comprendre pour leur bonne utilisation.

 

Qu’est-ce que le CMJN ou quadrichromie ?

Comme l’indiquent ses 4 lettres, l’acronyme CMJN est un mode colorimétrique composé de 4 couleurs : cyan, magenta, jaune et noir. On parle aussi de quadrichromie ou quadri.

Le CMJN est le mode colorimétrique destiné à l’impression. Le CMJN est utilisé pour tous types de documents imprimés tels que des cartes de visite, flyers, brochures ou affiches.

Le CMJN est un mode dit soustractif car la luminosité du support papier blanc est absorbée par le mélange des autres couleurs.

Le mélange des couleurs se fait en imprimant une multitude de petits points de cyan, magenta, jaune et noir, et ce sont ensuite nos yeux puis notre cerveau qui interprètent ces informations.

 

Qu’est-ce que le RVB ?

L’acronyme RVB est un mode colorimétrique composé de 3 couleurs : rouge, vert et bleu.

Le RVB est le mode utilisé pour un affichage sur écran. Il est utilisé pour tous les fichiers numériques, les emails, les sites web.

Le RVB est un mode dit additif : les couleurs sont additionnées pour constituer ce que nous voyons à l’écran.

REMARQUE : On observe souvent des différences de couleur d’un écran à un autre. Cela ne dépend pas de la colorimétrie mais du calibrage de votre écran.

Contrairement au mode colorimétrique CMJN, la combinaison des couleurs en RVB ne se fait pas en pourcentage, mais en niveaux de luminosité. En changeant le degré de luminosité de ces trois couleurs, il est possible d’obtenir jusqu’à 16 777 216 teintes.

Bien que les couleurs en RVB soient plus vives sur écran, le résultat n’est pas du tout le même une fois les couleurs imprimées sur papier (ou autre support d’impression).

 

Quand utiliser les modes colorimétriques CMJN et RVB ?

Le spectre de couleurs des images CMJN étant moins important que celui des images RVB, les couleurs risquent à l’impression d’être quelque peu différentes.

Imaginez votre joli logo d’un bleu étincelant sur votre écran devenu soudainement grisâtre sur vos cartes de visites ? Pas très professionnel tout ça, et c’est l’image de votre entreprise qui risque d’en pâtir. A moins d’avoir d’être certain que votre visuel ne sera destiné qu’au web, il vaut donc mieux dès la création du fichier partir sur un mode CMJN.

 

Les solutions en ligne pour créer son propre logo peuvent sembler bien pratiques et plus économiques. Mais au final vous vous retrouverez avec un logo RVB, qui plus est bitmap. Un logo à couleur variable et, comme il ne sera pas vectoriel, perdra en qualité si vous souhaitez l’agrandir.

Faire appel à un graphiste c’est l’assurance d’avoir un logo unique, adapté à votre activité, et utilisable en toutes circonstances !